comment fabriquer un anti mousse

Appliquer un anti mousse régulier sur la toiture, les murs ou la terrasse est une opération indispensable pour entretenir sainement notre demeure. Par ailleurs autant le dire de suite que certain anti mousse peut s’avérer toxique et dangereux pour l’environnement. Pourtant c’est un produit qui peut être fait maison et sa fabrication est à la portée de tous. C’est d’ailleurs la solution la plus encouragée puis qu’elle est non seulement économique mais également écologique. Cette option vous intéresse ? Découvrez dans cette rubrique comment fabriquer un anti mousse !

Combattre le naturel par le naturel

Pour commencer, sachez que les particules, appelées « mousse », qui apparaissent sur vos façades, votre toiture et votre terrasse, sont de la famille des liches et des algues. Les variétés qui attaquent ces endroits varient selon l’environnement et la condition climatique de votre région. Donc, pour se former et proliférer, la mousse à besoin de nourriture dont le vent se charge de lui apporter. En effet, éradiquer cette substance peut être plus ou moins difficile dans certaines zones parce que sa croissance aussi dépend de la région. Si vous avez un grand jardin ou un joli gazon auquel vous tenez, éliminer définitivement les mousses pourrait être une mission impossible pour vous parce que c’est de là que viennent les éléments qui favorisent leur croissance.

L’une des manières les plus efficaces pour traiter les mousses c’est le nettoyage et le traitement préventif tous les deux ou trois ans (ou tous les ans si vous habitez dans une région favorable au développement des mousses) à base d’hydrophile et d’anti mousse naturel. Pour ce traitement, visez bien tous les départs de mousses et de résidus. Faites cette opération pendant une saison sèche pour éviter la stagnation d’eau et pour que les produits agissent efficacement.

Anti mousse écologique

La recette de l’anti mousse naturel est très simple à réaliser mais extrêmement efficace. Vous trouverez les ingrédients dans les produits que vous consommez quotidiennement. En premier lieu vous aurez besoin du citron qui va vous fournir de l’acide citrique. Ensuite, dans une grande quantité d’eau, mélangez l’acide citrique avec des extraits de plantes, de l’huile végétale de votre préférence (huile de coco, huile de ricin, etc.) et du bicarbonate de soude. Une fois le mélange prêt, vous n’avez qu’à le pulvériser sur les surfaces appropriées (murs, toiture, terrasse,…). Attendez quelques jours pour que le produit agisse et que les mousses auront séchées avant de nettoyer au jet d’eau. A défaut de ces produits susmentionnés, une autre solution moins écologique peut aussi faire l’affaire : diluez de l’eau de javel ou du chlorure de zinc dans le même volume d’eau, l’appliquez sur les mousses, puis rincez abondamment.

Il est important de retenir que ce traitement aura pour action de sécher les mousses déjà existantes et non de prévenir leurs apparitions. De ce fait, pour éviter leur réapparition, vous devez appliquer une couche de produit minéralisant après le rinçage de l’anti mousse.