comment brancher une vmc electriquement

Une ventilation mécanique contrôlée ou VMC est un système capable de rafraîchir l’air qui circule dans une habitation de manière efficace. Mais pour assurer un tel prodige, le branchement électrique de l’appareil doit être impeccable. D’ailleurs, nous allons nous intéresser un peu plus sur ce sujet dans l’article que nous avons ici.

Voyons d’abord le principe d’une VMC

Devenue incontournable dans une habitation, une VMC vous facilitera la circulation d’air à l’intérieur de la maison, tout en augmentant le niveau de capacité de votre système de chauffage. L’équipement est généralement doté d’un disjoncteur divisionnaire de 2 A installé avec la norme NF C 15-100 placés au niveau du tableau électrique. Évitez aussi d’utiliser une porte fusible pour la brancher. En outre, vous aurez besoin d’un interrupteur à deux vitesses pour garantir son efficacité même si le marché actuel propose des modèles à simple vitesse qui n’ont besoin d’aucun interrupteur.

Combien de fils à brancher pour une VMC ?

Sachez que le nombre de fils pour brancher une VMC dépend avant tout du nombre de vitesses de celle-ci. Effectivement, un modèle à simple vitesse ne dispose que d’un fil phase pour l’alimentation, un fil neutre et un fil électrique pour la terre. D’un autre côté, une VMC à deux vitesses possède deux fils pour chaque vitesse, un fil neutre et un fil électrique pour la terre. Pour mieux les reconnaître, notez bien qu’un fil neutre doit être de bleue tandis que la terre dispose d’une double coloration (vert/jaune).

Le matériel nécessaire pour brancher une VMC

Pour réussir le branchement de l’appareil, vous devriez en premier lieu disposer d’une gaine ICTA avec un diamètre de 16 à 20 mm. Ajouter à cela, les fils électriques (bleu, rouge, vert/jaune) en section de 1,5 mm². À noter que vous aurez besoin de deux interrupteurs si vous avez une VMC à deux vitesses. Un seul interrupteur va-et-vient suffira si le modèle dont vous disposer n’a pas besoin de réglage de vitesse.

Comment protéger le tableau électrique de la VMC ?

Afin d’éviter des problèmes de fonctionnement pouvant aller jusqu’à la détérioration de l’appareil. N’oubliez pas de mettre en tête de ligne un interrupteur différentiel de type AC à 30 mA. Vous aurez aussi besoin d’un disjoncteur divisionnaire de 2A sans la moindre trace de fusible.

Prix de la connexion électrique d’une VMC

D’une manière générale, le mètre linéaire d’une gaine ICTA de 20 mm de diamètre peut débuter à partir de 0,32 euro. Pour le fil de 1,5 mm², le prix peut commencer à partir de 0,16 euro par mètre linéaire. Enfin, un interrupteur à deux vitesses coûtera 6 euros au minimum.

Au final, sachez que vous pourriez installer et brancher votre VMC tout seul si vous le voulez et que vous possédez les compétences requises pour le faire. Sinon, n’hésitez pas à demander l’intervention d’un professionnel qualifié.