Comment réaliser une isolation extérieure

L’isolation par l’extérieur reste la meilleure solution pour optimiser la performance thermique globale de votre logement. Cette technique d’isolation présente bon nombre d’avantages. Mais comment réaliser une isolation extérieure ? Les réponses.

L’isolation par extérieur sous enduit : le principe

L’isolation par l’extérieur sous enduit présente l’avantage d’être très économique. Cela explique pourquoi la plupart des particuliers misent pour cette technique d’isolation. Lors de l’isolation par l’extérieur sous enduit, l’isolant est installé sur la paroi du mur à isoler. L’isolant en question sera recouvert d’un enduit par la suite. Là, le but étant de le protéger.

En parlant de l’isolant, celui-ci doit pouvoir assurer une protection optimale de votre mur. N’oubliez pas que les conditions météorologiques extérieures peuvent dégrader vos murs. Idéalement, optez pour un matériau isolant conforme à la norme RT 2012. Diverses options s’offrent à vous : laine de roche, mousse résolique, polystyrène expansé gris et polystyrène expansé blanc. Bien entendu, vous devez prendre en compte de certains éléments lors du choix d’un matériau isolant. Parmi ceux-ci figurent, la résistance thermique, la surface à isoler ainsi que les performances de votre revêtement.

Parlons maintenant de la pose de l’isolant. Là, vous aurez le choix entre la pose collée et la pose calée chevillée. Plus facile, la pose collée consiste à disposer directement l’isolant comme la fibre de bois et le polystyrène expansé blanc ou gris sur la paroi à utiliser. L’étape suivante consiste après à le couvrir de plusieurs couches d’enduits de finition. Et qu’en est-il de la pose calée chevillée ? Lors de cette technique, un mortier de calage est utilisé pour caler la plaque d’isolant. Une fois ce mortier parfaitement sec, la plaque d’isolant sera fixée avec des chevilles. La plaque en question sera par la suite couverte d’enduits de finition. La pose calée chevillée reste la plus indiquée lorsque le mur n’est plus en bon état.

Envisageable, peu importe le matériau isolant choisi, cette technique de pose s’adapte à tous les murs.

Et qu’en est-il de l’isolation par l’extérieur sous bardage ?

Plus complexe que l’isolation par l’extérieur sous enduit, l’isolation par l’extérieur sous bardage permet aux matériaux utilisés de mieux respirer, ce qui reste un avantage indéniable. De plus, cette technique d’isolation est plus écologique.

Le principe est le suivant : une ossature en bois est disposée directement sur la façade de la maison. Fixée avec des équerres, cette ossature recevra des plaques de matériaux isolants. Un bardage en bois (ou en PVC ou autre matériau) couvre le tout après. C’est ainsi que la réalisation est dissimulée. Les rouleaux de laine de verre ainsi que la fibre de bois restent les isolants les plus utilisés lors de l’isolation par l’extérieur sous bardage. Il est possible également de choisir des plaques de polystyrène expansé blanc ou gris. Dans tous les cas, l’important serait de miser pour des isolants avec une résistance thermique élevée et surtout, compatibles avec le revêtement des murs.

A retenir

En faisant appel à un artisan professionnel confirmé, non seulement vous aurez la garantie d’un travail bien fait, mais vous pouvez également prétendre à diverses aides financières. Plutôt que de vous aventurer seul dans les travaux d’isolation, pensez alors à recourir au service d’un spécialiste.