Pourquoi opter pour une VMC double flux ?

La ventilation fait office de poumon dans une maison. Le choix de celle-ci ne doit pas ainsi se faire à la légère. Le renouvèlement de l’air à l’intérieur en dépend. Parmi les systèmes de ventilation les plus utilisées figurent la VMC double flux. Celle-ci a l’avantage d’être à la fois plus perfectionnée, plus sain et plus économique. En savoir plus sur les avantages d’utiliser une VMC double flux.

Comprendre le fonctionnement d’une VMC double flux

La VMC double flux est un équipement servant à renouveler l’air intérieur. Le débit de ce dernier est fixé à l’avance, selon les besoins des occupants de la maison. Sa particularité, comparée à la VMC classique, tient au fait qu’elle réduit les déperditions thermiques grâce à l’échangeur thermique dont elle dispose.

Une VMC double flux comprend généralement :

· Deux types de gaines : chacun de celui-ci est équipé d’un ventilateur. Le premier sert à faire entrer l’air frais dans la maison et le second à expulser l’air usé vers l’extérieur ;

· Un échangeur thermique : ce composant sert à limiter les déperditions thermiques. Il a pour rôle de récupérer la chaleur de l’air extrait. Cette chaleur est ensuite conduite vers l’air entrant. L’échangeur doit être branché aux eaux usées puisque son processus de récupération thermique pourrait produire de la vapeur d’eau ;

· Une sortie d’air pour l’air vicié et un puits canadien ou une prise d’entrée d’air pour l’air neuf.

La différence entre une VMC double flux et simple flux

Une VMC est simple flux lorsqu’elle fait entrer l’air neuf dans le logement à travers les entrées ouvertes sur l’extérieur. Une fois chargé d’humidité, cet air sort à travers les bouches d’extraction. Ce système comporte un inconvénient étant donné qu’il fait diminuer la température dans la pièce, notamment durant les périodes froides de l’hiver. Cela vient du fait que l’air neuf est directement puisé de l’extérieur. Cela pourrait faire grimper la facture énergétique de la maison puisque l’appareil de chauffage sera contraint de compenser cette déperdition thermique pour maintenir la température ambiante à l’intérieur.

Les fabricants ont mis sur le marché la VMC double flux pour corriger ce problème. Pour maintenir la chaleur intérieure, celle-ci fait croiser l’air neuf entrant et l’air usé. Même s’il n’y a pas un mélange entre ces deux flux, cette technique est efficace dans le maintien de la température puisque l’air neuf est chauffé à l’avance avant d’être reparti dans la pièce.

Quels sont donc les avantages d’une VMC double flux ?

Lorsqu’une maison n’est équipée d’aucun système de ventilation, l’air chaud s’accumule à son plafond. Si les fenêtres sont ainsi ouvertes pour l’aération, cette chaleur sort facilement à travers celles-ci. Ce phénomène se produit également avec une VMC simple flux. La chaleur sort avec l’air vicié. Ce n’est pas le cas avec une VMC double flux. Celle-ci a la capacité de brasser l’air de l’habitation, et de rediffuser l’énergie thermique à travers la pièce. Cela réduit considérablement les déperditions de chaleur. Avec ce type de ventilation, il n’y a également aucun risque d’arrivée de pollens ou de poussières puisque l’échangeur est équipé de filtres. Ces derniers optimisent la qualité de l’air à l’intérieur. Si vous envisagez de vous en procurer, découvrez comment poser une VMC double flux.